Différences empreinte conjointe vs empreinte adjointe

Table des matières

empreinte adjointe et conjointe

Les empreintes pour les prothèses conjointes sont soumises à une intervention spécifique du Chirurgien-Dentiste pour la préparation à la réalisation nécessitant un acte médical pré-réalisationnel.

Les empreintes pour les réalisations de prothèses adjointes ne nécessite aucun soin ni intervention particulière et ne sont en aucun cas soumis à un acte médical ou codifié en tant que tel!

les nouvelles techniques d’empreintes numériques ne changent rien pour les empreintes de bridges sont toujours soumises à une intervention du professionnel d’un soin de préparation et les empreintes dans l’objectif de réalisation de prothèses adjointes ne nécessite toujours aucune préparation spécifique.

Les empreintes conventionnelles en prothèse fixée

Les techniques d’empreintes en prothèse fixée doivent être adaptées à la forme et aux limites des préparations, mais aussi à l’enregistrement des éléments environnants (dents à reproduire, zones de contacts proximaux, antagonistes, muqueuses…).

Ainsi, l’empreinte d’une préparation unitaire ou de préparations multiples, de préparations périphériques ou partielles, n’exige pas les mêmes recommandations

La difficulté première d’une empreinte conventionnelle est de mettre en évidence les limites prothétiques

La mise en évidence des limites et du profil d’émergence

Cette région du profil d’émergence est certainement la plus difficile à appréhender cliniquement. Pourtant, il s’agit d’une zone cruciale qui permet au prothésiste de lire correctement la limite de la préparation, pour peu que celle-ci soit respectueuse d’un congé, même fin (0,2 mm par exemple pour les facettes).

Le fil dentaire pour prise d’empreinte

Le fil de rétraction La mise en place de fil dans le sulcus, permet dans une certaine mesure de l’ouvrir temporairement et de limiter les écoulements de fluide créviculaire. Un fil peut être laissé en place au fond du sulcus durant l’empreinte. On peut aussi retirer le fil juste avant la mise en place du matériau à empreinte, voire combiner les deux solutions en positionnant deux fils. Cependant l’attache épithéliale est très fragile et le risque est grand de la léser au cours de cette manœuvre.

Il pourra dans certains cas en résulter une récession gingivale à court ou moyen terme. Certains agents chimiques permettent d’interrompre les saignements et de rétracter temporairement la gencive marginale par une action astringente puissante. Ces produits sont efficaces, mais onéreux.

Retrouvez cet article sur : www.lefildentaire.com – « La prise d’empreinte »

pose du fil retracteur dentaire
pose fil dentaire

Les empreintes conventionnelles en prothèse adjointe

Une prothèse adjointe est une prothèse amovible, totale ou partielle, caractérisée par la présence d’une plaque qui sert de base pour les fausses dents. Une prothèse adjointe s’effectue sur une gencive saine et des dents saines après que tous les soins des dents et de la bouche soient fait si il y en avait à faire.

Empreinte dentaire avec de l’alginate CH Valence

Vous pouvez constater qu’il ne nécessite aucun soins médical pour la réalisation de ce travail de prise d’empreinte préalable et nécessaire à la réalisation d’une prothèse amovible

Un autre acte d’enregistrement de l’occlusion nécessaire dans les étapes de réalisation de prothèses amovible non soumis à un acte médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page