denturiste en france

dénutrition-et-mauvaise-santé bucco-dentaire en EHPAD Résident d'EHPAD recevant des soins dentaires pour améliorer la santé bucco-dentaire et prévenir la dénutrition.

corrélation entre dénutrition, santé bucco-dentaire en EHPAD

L’association entre la dénutrition et la mauvaise santé bucco-dentaire, particulièrement chez les résidents des Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD), est un sujet de préoccupation majeure. Environ 60 % des résidents des EHPAD sont mal ou pas appareillés dentairement, ce qui peut entraîner une série de problèmes nutritionnels et de santé globale.

Impact de la Mauvaise Santé Bucco-dentaire en EHPAD

Difficultés de Mastication et Sélection Alimentaire

Les résidents des EHPAD ayant des prothèses dentaires inadéquates ou aucune prothèse sont souvent incapables de mâcher efficacement, ce qui limite leur capacité à consommer une alimentation variée et équilibrée. La difficulté à mastiquer les aliments durs ou fibreux les pousse à privilégier des aliments mous, souvent moins nutritifs. Ce comportement alimentaire peut entraîner une diminution de l’apport en nutriments essentiels tels que les protéines, les vitamines, et les minéraux.

 

Difficultés de Mastication et Sélection Alimentaire

Une étude menée en 2019 a montré que la mauvaise santé bucco-dentaire à l’admission dans les EHPAD était associée à des résultats cliniques médiocres, incluant la dénutrition. Les résidents avec une mauvaise santé bucco-dentaire présentaient des taux de dénutrition plus élevés et une fragilité accrue, augmentant leur risque de morbidité et de mortalité. Cette étude souligne l’importance de la santé bucco-dentaire pour le bien-être général et la qualité de vie des personnes âgées.

Référence de l'étude :

L’étude mentionnée est intitulée “Oral health and associated factors in older people admitted to care homes in France: Results from the SENIOR cohort”. Publiée en 2019, elle a été conduite par les chercheurs de l’Université de Bordeaux et de l’INSERM. Les résultats complets peuvent être consultés dans le journal Journal of the American Geriatrics Society.

Lien vers l’étude : Oral health and associated factors in older people admitted to care homes in France

Études sur la Dénutrition en EHPAD

L’association entre la dénutrition et la mauvaise santé bucco-dentaire dans les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) est bien documentée. Plusieurs études récentes ont exploré cette corrélation et soulignent l’importance d’une approche intégrée pour améliorer les soins dentaires et nutritionnels.

Une étude de 2019 intitulée “Oral health and associated factors in older people admitted to care homes in France: Results from the SENIOR cohort” a montré que la mauvaise santé bucco-dentaire à l’admission dans les EHPAD était liée à des résultats cliniques médiocres, y compris la dénutrition. Les résidents avec une mauvaise santé bucco-dentaire présentaient des taux plus élevés de dénutrition et une fragilité accrue, augmentant leur risque de morbidité et de mortalité​ (BioMed Central)​.

De plus, une revue systématique publiée dans Nutrients a examiné l’association entre la dénutrition et la santé bucco-dentaire chez les personnes âgées. Cette revue a analysé plusieurs études et a conclu que les participants malnutris avaient généralement moins de dents et présentaient plus de problèmes de tissus mous tels que des langues rouges avec des cloques et des lèvres sèches ou fissurées. Une mauvaise perception de la santé bucco-dentaire était également courante parmi les participants malnutris​ (MDPI)​.

Une autre étude menée en 2019 à Florence, en Italie, a évalué la santé bucco-dentaire des résidents de maisons de retraite et son association avec l’état cognitif, le degré d’autonomie fonctionnelle, et le risque de dénutrition. Les résultats ont montré que la santé bucco-dentaire était médiocre dans 43,8 % des cas et que cette mauvaise santé était significativement associée à un état cognitif plus faible et à une dépendance accrue dans les activités quotidiennes​ (MDPI)​.

Enfin, une étude chinoise sur la relation entre la nutrition, la santé bucco-dentaire et différents groupes de sarcopénie parmi les personnes âgées a révélé que la mauvaise santé bucco-dentaire, mesurée par le nombre de dents restantes et l’indice d’évaluation de la santé bucco-dentaire, était corrélée à une nutrition inadéquate et à une sarcopénie sévère​ (BioMed Central)​​ (BioMed Central)​.

Ces études mettent en évidence l’importance de traiter simultanément les problèmes de santé bucco-dentaire et de nutrition pour améliorer la santé globale et la qualité de vie des résidents des EHPAD. Pour en savoir plus sur ces études, vous pouvez consulter les liens suivants :

Résident dEHPAD recevant des soins dentaires Résident dEHPAD recevant des soins dentaires Résident dEHPAD recevant des soins dentaires

Prévalence de la Dénutrition en EHPAD

La prévalence de la dénutrition dans les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) est une préoccupation majeure, affectant un nombre significatif de résidents. La dénutrition, définie comme un état pathologique résultant d’un apport insuffisant en énergie et en nutriments, a des implications graves pour la santé et la qualité de vie des personnes âgées. Les statistiques montrent que la dénutrition touche entre 20 % et 30 % des résidents des EHPAD, bien que ce chiffre puisse varier selon les études et les critères de définition de la dénutrition.

Statistiques et Enjeux

Les données disponibles indiquent que plus de 60 % des résidents des EHPAD sont mal ou pas appareillés dentairement, une situation qui contribue significativement à la dénutrition. Cette condition résulte souvent de plusieurs facteurs :

  1. Raisons Économiques :

    • Le coût des soins dentaires, y compris les prothèses, peut être prohibitif pour de nombreux résidents, surtout ceux qui ont des revenus limités. Les budgets des EHPAD ne prévoient souvent pas des fonds suffisants pour couvrir ces besoins spécifiques.
  2. Négligence des Soins Dentaires :

    • De nombreux résidents arrivent en EHPAD avec une histoire de soins dentaires négligés. Cela peut être dû à des années de priorisation d’autres aspects de la santé, à une éducation insuffisante sur l’importance de la santé bucco-dentaire, ou simplement à l’oubli ou à l’incapacité de maintenir des rendez-vous réguliers chez le dentiste.
  3. Accès aux Services Dentaires :

    • L’accès aux services dentaires dans les EHPAD peut être limité par des facteurs géographiques, logistiques ou administratifs. Il peut être difficile de faire venir des dentistes dans ces établissements ou de transporter les résidents vers des cabinets dentaires, surtout ceux qui ont des mobilités réduites.
 
Repas équilibré en EHPAD Repas équilibré en EHPAD Repas équilibré en EHPAD

Facteurs Contribuant à la Dénutrition

Plusieurs facteurs intrinsèques et extrinsèques contribuent à la dénutrition en EHPAD :

  1. Problèmes de Mastication et de Déglutition :

    • Les problèmes dentaires, tels que la perte de dents, des prothèses mal ajustées ou des douleurs buccales, rendent la mastication et la déglutition difficiles. Cela limite la consommation de certains aliments riches en nutriments nécessaires, comme les viandes, les légumes crus et les fruits frais.
  2. Maladies Chroniques et Polypharmacie :

    • Les résidents des EHPAD souffrent souvent de maladies chroniques multiples et prennent plusieurs médicaments, ce qui peut affecter l’appétit, la digestion et l’absorption des nutriments. Par exemple, certains médicaments peuvent causer des sécheresses buccales, des nausées ou des goûts altérés.
  3. Déclin Cognitif et Dépression :

    • Les troubles cognitifs comme la démence peuvent empêcher les résidents de reconnaître la faim ou de se rappeler de manger. De plus, la dépression, qui est courante parmi les personnes âgées, peut diminuer l’appétit et l’intérêt pour la nourriture.
  4. Problèmes Sociaux et Psychologiques :

    • L’isolement social et la perte de l’autonomie peuvent aussi contribuer à la dénutrition. Manger est souvent une activité sociale, et le manque de stimulation sociale peut entraîner une perte d’intérêt pour la nourriture.
 

Conséquences et Gestion

Impact sur la Santé Globale

La dénutrition chez les personnes âgées entraîne des complications sérieuses. La perte de masse musculaire est l’une des conséquences les plus directes, entraînant une diminution de la mobilité et une augmentation du risque de chutes et de fractures. L’affaiblissement du système immunitaire rend les résidents plus susceptibles aux infections, et la combinaison avec une mauvaise santé bucco-dentaire aggrave encore ces risques. Ces effets cumulés peuvent conduire à une détérioration rapide de la santé globale des résidents.

La Nécessité d'une Approche Intégrée

La corrélation entre la dénutrition et la mauvaise santé bucco-dentaire dans les EHPAD est bien documentée, soulignant la nécessité d’une approche intégrée pour améliorer les soins dentaires et nutritionnels. Les EHPAD doivent prendre conscience de cette corrélation et mettre en place des stratégies pour y remédier de manière holistique.

Les Soins Dentaires Améliorés

Les soins dentaires dans les EHPAD devraient inclure des examens dentaires réguliers, des nettoyages professionnels, et la fourniture de prothèses dentaires adéquates. Les résidents doivent avoir un accès facile aux services dentaires, et les EHPAD doivent collaborer avec des dentistes et des prothésistes dentaires pour s’assurer que les besoins de chaque résident sont satisfaits.

La Nécessité d'une Approche Intégrée

Dépistage et Intervention Nutritionnelle

Les programmes de dépistage de la dénutrition devraient être standardisés dans les EHPAD. Chaque résident doit faire l’objet d’une évaluation nutritionnelle dès son admission, suivie de contrôles réguliers. Les diététiciens jouent un rôle crucial en élaborant des plans alimentaires personnalisés qui tiennent compte des capacités de mastication des résidents et de leurs besoins nutritionnels spécifiques. L’intégration de compléments alimentaires et de régimes enrichis peut aider à combler les carences nutritionnelles.

Consultation diététique en EHPAD Consultation diététique en EHPAD Consultation diététique en EHPAD

La Nécessité d'une Approche Intégrée

Formation du Personnel

Le personnel des EHPAD doit être formé à reconnaître les signes de dénutrition et de mauvaise santé bucco-dentaire. Des formations régulières doivent être organisées pour s’assurer que le personnel est à jour sur les meilleures pratiques en matière de soins bucco-dentaires et nutritionnels. La sensibilisation et l’éducation du personnel sont essentielles pour la détection précoce des problèmes et la mise en œuvre rapide des interventions nécessaires.

Personnel EHPAD en formation Personnel EHPAD en formation Personnel EHPAD en formation

Liens Officiels et Ressources

Pour soutenir cette approche intégrée, il est crucial de se référer à des ressources et directives officielles. Voici quelques liens utiles :

  1. Haute Autorité de Santé (HAS) – Recommandations sur la prévention et la prise en charge de la dénutrition
  2. Ministère des Solidarités et de la Santé – Dénutrition chez les personnes âgées
  3. Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD) – Santé bucco-dentaire des seniors
  4. Société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG) – Recommandations en nutrition gériatrique

Conclusion

La corrélation entre la dénutrition et la mauvaise santé bucco-dentaire dans les EHPAD est bien établie, soulignant l’importance d’une approche intégrée pour améliorer les soins dentaires et nutritionnels. En investissant dans des soins dentaires appropriés et des programmes de nutrition, les EHPAD peuvent réduire le risque de dénutrition et améliorer la santé globale et la qualité de vie de leurs résidents. Une telle approche holistique est essentielle pour garantir que les personnes âgées reçoivent les soins complets et adaptés dont elles ont besoin pour vivre en bonne santé et avec dignité.

Retour en haut