A PROPOS

La formation bénéficie maintenant d’une prise en charge partielle des Organismes financeurs

Création et évolution des cours de formation depuis 2004 dans le but de faire bénéficier de mon expérience et de faire progresser la profession.

A propos des connaissances et compétences

La formation de Denturiste est une évolution vers des connaissances médicales communes avec le monde dentaire.

Cela nécessite aussi des connaissances anatomiques ainsi que de la Biologie etc…, présentes dans la profession de Chirurgien Dentiste.
J’ai fait le choix de mettre cette formation en place avec le concours de professionnels du domaine de la santé.

J’ai eu la chance d’apprendre à travailler avec des Professeurs de renom qui ont rédigé les cours et protocoles enseignés en médecine.
J’ai de plus eu le plaisir et l’opportunité d’apprendre avec eux tout ce qui n’est pas écrit dans les livres concernant les particularités, les exceptions et autres détails importants qui ne peuvent être assimilés que par l’expérience.

J’ai travaillé pendant longtemps en collaboration avec des praticiens au fauteuil, ce qui m’a donné envie de faire cette démarche professionnelle auprès des prothésistes dentaires.

salle de cours

L'équipe (non exhaustive)

Il est bien entendu que chaque année la qualité et la précision de l’enseignement progresseront.

L’entreprise de formations est enregistrée IFD.

Les nouveaux éléments et textes législatifs (cf décision judiciaire du 25/02/21 de la Cour Européenne) font qu’il est désormais possible de faire reconnaître cette profession ; sans difficultés majeures.

Pour pourvoir y accéder, il va falloir justifier d’un niveau de connaissances médicales qui ne font pas partie de la formation en Prothèses Dentaires et d’inclure toutes les obligations et responsabilités dans l’accès direct aux patients avec l’apparition de la Déontologie, inutile dans le domaine de l’artisanat ( simple Prothésiste Dentaire), avec tout ce qui en découle.

La formation permettra d’atteindre ce niveau sous le contrôle bien entendu des différents intervenants (médecin, ostéopathe, chirurgien dentiste, urgentiste et moi-même).

Il ne faut pas oublier qu’une prothèse effectuée par un prothésiste dentaire n’est en aucun cas un acte de soins ; c’est celui qui effectue la taille, les préparations et la pose (chirurgien dentiste) qui fait un acte de soins.

Le bridge ou la couronne sont des marchandises, aucun soin n’est effectué dans la réalisation de la prothèse !
Une prothèse adjointe n’est pas fixée définitivement et est juste délivrée par le chirurgien dentiste qui, à ce moment, ne réalise pas un acte de soins.

La formation est en cours d’enregistrement au RNCP sur France Compétences pour la validation définitive du niveau auprès de l’Etat :

Cette partie finalisera complètement mon travail.

Pour accéder à la formation, il sera obligatoire de passer par un test pratique d’évaluation professionnelle afin de bien connaître les différents niveaux des futurs participants et éviter les précédentes erreurs.
La prothèse adjointe a toujours été sous-estimée par les prothésistes qui utilisent cette partie de la fabrication pour satisfaire les praticiens et par là conserver le travail de prothèse conjointe (soi-disant plus rémunérateur et plus “prestigieux”) ;
C’est pour cela qu’il est nécessaire de procéder à cette évaluation…..(peu ou pas d’enseignement sur la prothèse adjointe)
Les cours seront suivis de QCM obligatoires tous les trimestres.
Ce suivi permet de vérifier les acquis et d’éclaircir les points mal assimilés ou incompris.
Les QCM font l’objet de rattrapages si nécessaire.
Des QCM d’entrainement sont mis à disposition régulièrement.
Ces QCM auront lieu lors des 440 premières heures (56 jours)
La pratique sera encadrée par des responsables professionnels pour la mise en œuvre des cours théoriques.
Tout devra être iconographié et documenté dans le mémoire de fin d’année.

Appelez nous aujourd'hui

+33 (0)160285632 +33 (0)632015632

14 bis avenue des fougères 77340 Pontault-combault

Planifier un rendez-vous

Retour haut de page